Blog

La logique du roseau

Abécédaire du management. F comme Flexible

Achille-Etna Michallon, peintre français, 1796-1822, Le chêne et le roseau, 1816

Etes-vous chêne ou roseau ?

Economistes et spécialistes du management vous le diront : pour traverser les épreuves du marché, une organisation doit être flexible. Ce mot fait partie de la panoplie sémantique des entreprises dites agiles, capables de faire face à un environnement marqué par des changements imprévisibles et des fluctuations rapides de la demande. Il est rassurant, doux et ne manque pas de noblesse. Il évoque ce qui a de la souplesse, de l'aisance, se plie aux circonstances et aux influences. Ainsi en va-t-il des individus au travail.

L'air du temps n'est pas à la force orgueilleuse et inintelligente du chêne, qui finit cassé, burnouté par le vent mauvais. La flexibilité, elle, est vertueuse. Elle flatte celui qui peut s'en prévaloir, qui ploie mais ne rompt pas, résiste dans l'épreuve et se redresse, tel le roseau de la fable (1). Le discours des organisations n'est pas seulement agile mais habile : vous êtes les roseaux de l'entreprise.


Bullshit jobers et heroic workers

Car oui, la flexibilité évoquait, il y a peu encore, la libération des contraintes - temps perdu dans les transports, stress des embouteillages, contrôle du hiérarchique - la polyvalence, le nomadisme des cadres dans les open space, la disponibilité, l'autonomie conquise grâce au télétravail. Une crise sanitaire plus loin, elle est devenue synonyme d'horaires variables et morcelés, de frontière poreuse entre vie privée et travail, de solitude pour les télétravailleurs orphelins du collectif, de travail payé à la tâche... Elle renvoie aussi désormais à l'endurance non négociable dont doivent faire preuve les bullshits jobers d'hier devenus, actualité oblige, des « héros du quotidien ».


Flexibilité instituée

Autre illustration de la logique du roseau : l'intérim et son nouveau contrat de travail, le CDI interimaire. Qu'est-ce ? Un « outil de fidélisation » de l'intérimaire destiné aux personnes « éloignées de l'emploi » (plus de 50 ans, handicapés, chômeurs, bénéficiaires de minima sociaux). Là où les missions des intérimaires dans une même entreprise ne pouvaient pas dépasser 36 mois, la durée est désormais illimitée ; ce qui a l'immense intérêt de pérenniser la flexibilité des personnes en leur offrant en retour une forme de sécurité. Vous en avez rêvé, Flexeo (2) l'a fait !


Tâcheronisation du travail, la fin du management ?

Last but not least, la palme de la flexibilité revient à Amazon qui a poussé très loin le bouchon de l'atomisation du travail et de la précarité existentielle, jusqu'à rendre inutile toute forme de management (3). Chez Amazon U.S, pas de contrat, pas d'engagement... La liberté quoi ! Même pas de salariés, juste des candidats à la tâche...et un smartphone : le premier qui clique remporte le job (les livraisons). Au royaume de la flexibilité Amazonienne, le catéchisme managérial (gestion des compétences, fixation des objectifs, équilibre contrôle/confiance, motivation, recadrage, reconnaissance...) est aussi ringard qu'une séquence de téléachat. Seule la rapidité de cliquage compte. Bienvenue dans l'ère de la « tâcheronisation », du travail fragmenté et de l'individu atomisé.


Psychologues et sociologues du travail mettent l'accent sur notre propension à donner un sens stable et durable à notre activite professionnelle. Notre engagement organisationnel, nos valeurs au travail, le développement de nos compétences contribuent à la définition de notre identité. Reste à savoir comment nous nous accommoderons de l'instabilité, des relations à court terme, du nomadisme professionnel, des compétences de courte durée... Cette tension entre exigence de flexibilité et aspirations individuelles peut engendrer du mal être pour certains, un remaniement identitaire pour d'autres, mais pourquoi pas représenter une opportunité de développement.


Christiane Rumillat, 10 juin 2020

(1) Jean de la Fontaine, Fables. Le chêne et le roseau, Livre 1,1668

(2) FLEXEO, Filiale de Proman dédiée au « CDI aux fins d'employabilité »

(3) L'irrésistible ascension d'Amazon, reportage diffusé sur ARTE le 12 mai 2020


Mes Articles
1/3

 ADELI : 3893 02605

 SIRET : 478445497000 25

© 2017 par Marie Darodes